lun. 11 avr.

|

Maison pour Tous

Exposition "Promesse Joyeuse"

Découvrez la nouvelle exposition de l'auteur de bande dessinée Cyril Pedrosa. Proposée avec la Librairie "Au Grand Nulle Part"

Les inscriptions sont closes
Voir autres événements
Exposition "Promesse Joyeuse"

Heure et lieu

11 avr., 09:00 – 29 avr., 18:00

Maison pour Tous, 2 Rue Sergent Major Thiremberg, 76300 Sotteville-lès-Rouen, France

À propos de l'événement

Promesse Joyeuse - Cyril Pedrosa

Exposition visible du 26 avril au 13 mai  2022 à la Maison Pour Tous

Rencontre/vernissage :le mercredi 11 mai à la Maison Pour Tous de Sotteville-Les Rouen en partenariat avec la librairie Au Grand Nulle Part, 18h30

La jeunesse n’est pas en soi une vertu, mais elle contient un élan précieux, la promesse joyeuse des possibles. Il y a une émotion particulière à cet état de la vie, que j’aimerais saisir en dessin à travers des portraits en pied, grand format, de jeunes gens âgés de 15 à 25 ans, a priori loin de moi, de ma génération et de mon milieu social. Prendre le temps de regarder et écouter chacun et chacune, est un moyen modeste, mais je crois nécessaire, de désamorcer les projections et les stéréotypes dont on affuble souvent cette jeunesse dans le grand fourre-tout médiatique et psychodramatique des « banlieues ». Prendre le temps de regarder et écouter l’autre, celui qui semble loin de nous, est peut-être aujourd’hui le geste, le mouvement, dont nous avons besoin.

Cyril Pedrosa

En lien avec cette exposition, lnous vous invitons à aller voir le concert dessiné Jamais au Paradis, le 12 mai à L4ECFM DE Canteleu : https://www.toutes-mes-sorties.com/sortie-82398-concert-dessine-canteleu-jeudi-12-mai-2022

​Instagram de l'artiste https://www.instagram.com/cyril.pedrosa/

Blog de l'artiste http://cyrilpedrosa.blogspot.com

PROMESSE JOYEUSE

EXPOSITION DE CYRIL PEDROSA

DANS LE CADRE D’UNE RESIDENCE D’ARTISTE A SAINT GRATIEN

Cyril Pedrosa est un auteur de bandes dessinées français. Il est aujourd’hui l’auteur d’une vingtaine de bandes dessinées.

Pour cette exposition, l’artiste a été invité à venir créer des œuvres spécialement pour la ville de Saint Gratien et à créer un lien entre son art et la ville dans le cadre du projet Inventaire(s). Projet inventaire(s) = chaque année depuis 2005 un illustrateur est invité à poser son regard sur la commune, son environnement, ses habitants etc. L’idée c’est d’appeler le regard de différents illustrateurs sur les évolutions de la ville, et de créer un fond patrimonial sur le patrimoine gratiennois. C’était la première fois que Cyril Pedrosa exposait des dessins, et non des planches de ses bandes dessinées.

POURQUOI CETTE EXPO A SAINT GRATIEN ?

Il avait été contacté en 2013 à l’occasion du festival Un monde des Cultures, sur le Portugal et les pays lusophones.

A l’époque, le Pôle arts plastique participait en proposant des œuvres d’art commandées à des dessinateurs ou illustrateurs en lien avec le thème du festival. Il avait ainsi contacté Cyril pour utiliser les planches de l’une de ses BD « Portugal », mais cela n’avait pas pu aboutir. 6 ans après, alors qu’il vient de finir un gros projet, il accepte la proposition d’une résidence d’artiste à Saint Gratien. Au tout début du projet, il ne savait pas trop ce qu’il voulait faire, il avait l’idée de parler de l’amour… puis rapidement un thème s’est imposé : la jeunesse, parler des jeunes qui sont encore en construction, entre 15 et 25ans.

C’est pour cela que cette exposition s’appelle Promesse Joyeuse.

LA CREATION

Les modèles :

C’est grâce aux réseaux sociaux, aux affiches et au relais de Pôle Jeunesse que Cyril Pedrosa et l’équipe du pôle ARTS PLA de Saint Gratien ont réussi à toucher suffisamment de jeunes pour participer au projet.

Cyril avait décider de se mettre dans le petit atelier à la sortie du centre, de 16h à 18h et d’attendre que des jeunes viennent poser pour lui. Parfois il n’y avait personne. Parfois il y en avait plein. La plupart était assez intimidé. C’était la première fois qu’on les dessinait, Ils étaient timides ou mal à l’aise. C’est visible sur certains dessins, ils se tiennent les mains, tout gênés. Cyril Pedrosa leur a laissé la liberté de poser comme ils voulaient, assis, debout, avec des accessoires, etc. Il va même leur acheter le journal l’Equipe. Mais c’était beaucoup d’impro et heureusement l’artiste a su rapidement installé un rapport de confiance avec les jeunes ! Parfois certains ont posé deux fois, car c’était compliqué de trouver autant de jeunes acceptant de poser.

Il a créé dans 2 lieux différents : son salon/atelier chez lui et dans un petit atelier à la sortie du centre culturel pour les portraits avec de grands chevalets. Pour ce projet, il a créé sur de très grands formats, contrairement à son habitude de dessinateur de BD, ainsi, il a dû adapter son geste, l’élargir.

Et il a, selon l’envie du moment, utilisé soit le noir (fusain) soit la couleur (pastel) mais toujours sur papier blanc.

Si Cyril Pedrosa a accepté d’exposer ces réalisations c’est surtout parce que ce n’est pas une exposition comme les autres.

Ce n’est pas la première fois qu’on lui propose quelque chose comme ça (portraits 2m de haut sur 1,5 environ), mais c’est la première fois que ça se réalise.

Ce sont des créations originales de bout en bout et surtout il est là en tant que dessinateur et pas en tant qu’auteur ou illustrateur. Ici, la force vient du dessin.

Partager cet événement